SUPERVISEUR ET CONCEPTEUR

Il m’est habituel de cumuler les fonctions de concepteur sonore et de superviseur du montage sonore. Dans ce dernier rôle je m’assure que le souci de création a une place de choix. Pour des projets complexes, confier à deux personnes ces responsabilités distinctes devient une nécessité.

RENCONTRER LE PRODUCTEUR ET LE RÉALISATEUR

Afin de bien comprendre les besoins d’un projet, une lecture attentive du scénario s’impose, de même que des rencontres avec le réalisateur, le producteur et le directeur de postprodution. Elles rendent possible l’élaboration d’un échéancier respectueux du budget et des dates butoirs. C’est une étape décisive pour la répartition des tâches et l’habilité à réagir en cas de difficulté. Elle nous permet d’identifier les problèmes potentiels et les solutions.

CONSTITUTION D’UNE ÉQUIPE SONORE

Le temps venu, il me revient de constituer l’équipe de montage son et souvent aussi de mixage.   Je crois en des relations à long terme basées sur l’amitié et la confiance. Parmi celles-ci, Mireille Morin, monteure dialogue et superviseure de la postsynchronisation et Simon Meilleur, bruiteur. Ils sont pour moi des collaborateurs précieux, soucieux de précision, passionnés et dévoués.

SUIVRE LES FLUX DE TRAVAIL

Je fais un suivi rigoureux de toutes les étapes: montage dialogues, effets sonores, bruitage, postsynchronisation, mixage, afin de m’assurer que nous avons tout en main pour créer un mixage à la hauteur des attentes des créateurs.

EFFICACE ET PONCTUEL

Mon rôle est aussi d’assurer que la chaîne de travail est fluide et efficace et qu’elle nous permettra d’arriver à temps et en un morceau au Print Master.