Tous les articles publiés dans la catégorie "Cinéma québécois"

Enregistrement sonore lors du tournage du film Louis Cyr

lundi, septembre 9th, 2013

Dans la mesure du possible, Il est avantageux d’être impliqué tôt dans le processus de production de tout projet à sonoriser. Un exemple récent est le film Louis Cyr. Revendiquant le titre d’homme le plus fort du monde, Louis cyr se promène dans différents lieux publics pour étaler ses prouesses. Plusieurs scènes de spectacle avec foule sont organisées au tournage le montrant en action avec la foule qui réagit particulièrement à ses prouesses. Nous avons contribué, mon assistant concepteur sonore Paul Col et moi, à hauteur de 6 jours de tournage en tant que deuxième équipe à la prise de son, pour nous concentrer particulièrement sur les sons de réactions de foule. Ces journées furent des plus enrichissantes pour nous à plusieurs niveaux. En voici un compte rendu.

C’était d’abord une occasion de rencontrer Simon Poudrette et Norman Bernard, respectivement preneur de son et perchiste. Très hospitaliers, ils ont facilité notre intégration parmi l’équipe. Ils ont pris plaisir à nous inculquer des meilleurs habitudes de travail de prise de son. C’est aussi un bon moment pour moi de récolter diverses informations sur la prise de son et ses particularités ce qui aura pour effet de maximiser son utilisation future. Même s’il apparaît comme une évidence que les preneurs de sons du tournage et les concepteurs sonores se rencontrent pour avoir une discussion créative autour du scénario, des situations de tournage à venir, des possibilités d’enregistrements additionnels et des difficultés appréhendées, il y a malheureusement trop souvent plusieurs contraintes qui empêchent cela d’arriver. Je mets mon énergie pour favoriser les rapprochements, cette fois avec succès!

Continuer la lecture pour entendre des comparatifs de microphones stéréophoniques!

Lire la suite →

À propos du son de Café de Flore

vendredi, septembre 23rd, 2011

2 films en un ::: Les deux histoires de Café de Flore se développent indépendamment l’une de l’autre ce qui permet d’adopter une esthétique sonore différente.  Progressivement, les deux histoires s’entremêlent et se confondent mais l’émotion persiste, le rythme s’accélère, la magie fonctionne.

« Work in progress :::  » Un film qui s’est peaufiné au montage image de Jean-Marc et au montage dialogue de Mireille Morin, avec l’ajout de multiples choix de  synchros, alternatives (doublons) et narrations.  Puis au montage sonore, au bruitage et bien sûr au mixage, en visant toujours l’amélioration du film jusqu’au maximum des possibilités de nos sources et de nos ressources, avant le deadline, Venise!   Collaboration étroite jusqu’à la fin avec Luc Raymond, DJ/monteur sonore pour fignoler la bande sonore, toujours très importante pour Jean-Marc Vallée.

Changements technologiques ::: Le « work in progress » nécessite de pouvoir modifier tout jusqu’au bout, pas toujours facile à suivre avec toutes les versions du film qui changent.  J’ai fait la découverte de nouveaux outils web et informatique qui ont commencé à modifier mes façons de travailler: DropBox, Soundcloud, WordPress, Google Apps, Evernote, plus technique son, Edimarker, Edicue, Lockstep. Il y a des nouvelles solutions à portée de mains.  Les outils de postproduction sonore se perfectionnent.  D’abord faut-il les adopter.

Lire la suite →