Tous les articles publiés dans la catégorie "Discussions"

Cet article abordera le sujet de l’organisation, par l’entremise des applications Web qui aident à gérer les différentes tâches reliées au domaine du son mais aussi plus largement au travail d’équipe en postproduction audio-visuel.

Tout au long d’une production audio-visuelle, l’organisation, la gestion d’information, la répartition de tâches, les calendriers et bien sûr l’échange et l’envoi de fichiers occupent une portion importante du temps de travail. Durant les dernières années, nous avons intégré plusieurs nouvelles façons d’améliorer la communication et la gestion des données et informations entre les membres de l’équipe du son. Il existe des solutions pour gagner en productivité dans un environnement collectif de montage sonore à distance. Ces outils ne remplaceront bien sûr jamais le contact humain mais ils permettent d’améliorer la fluidité du processus de travail. Continuer à intégrer ces outils pour mieux en bénéficier à leur plein potentiel sont parmi mes objectifs pour l’avenir, tout comme celui de les diffuser parmi d’autres coéquipiers et membres de la communauté audio.

Le défi consiste non seulement à découvrir les outils qui sont disponibles mais aussi de s’entendre collectivement sur ceux qui peuvent gérer un grand nombre de tâches et de situation différentes. Cette volonté de simplification et d’amélioration vient en réponse à des obstacles organisationnels et d’efficacité que nous avons rencontrés jusqu’à présent. En centralisant l’information par l’intermédiaire des applications web, nous réduisons les échanges directs d’informations (horaires, documents, tâches, et fichiers). Ces modifications dans nos méthodes augmentent la cohésion et la flexibilité de l’équipe et améliorent notre capacité à répondre rapidement à l’évolution des besoins, des délais et des considérations budgétaires des productions en cours.

Vous utilisez d’autres applications web qui améliorent votre flux de travail, je vous invite à nous faire part de vos suggestions dans les commentaires au bas de cet article. C’est en multipliant les propositions et en encourageant l’essai que nous réussirons graduellement à s’entendre sur les incontournables. En guise de coup d’envoi, voici celles que nous mettons à l’essai en ce moment.

Application web de gestion de projets et de tâches ASANA

J’ai eu l’occasion d’essayer Asana lors de la dernière saison de travail. Cette application s’est avérée être utile car elle permet de garder une trace des tâches faites et à faire, tout en étant un bon dispositif de communication entre les membres d’une équipe. Les rappels de tâches ou les mises à jour des projets par courrier électronique permettent aux membres du groupe de toujours connaître les tâches complétées et celles qui restent à faire ainsi que leurs dates d’échéance. ASANA est gratuit pour 15 collaborateurs et moins. Une application pour téléphone intelligent et tablette procure de la mobilité et donne un accès instantané à la base de données par projet.


Dropbox: un solution fiable de stockage et de partage de dossiers et de fichiers

  • Synchronisation automatique et simple des dossiers de chaque ordinateur en partage
  • Possibilité de partager des sessions Pro Tools entre usagers

Très utile pour envoyer, stocker, partager et synchroniser des dossiers entre utilisateurs Dropbox. Il est aussi possible de partager des fichiers uniques avec des non-utilisateurs Dropbox via un répertoire public. En passant à la version Pro avec 100 Gig, je peux donc partager des sessions Pro Tools avec les fichiers sonores nécessaire avec les autres monteurs sonores d’un projet, nous pouvons travailler conjointement sur une même session mais pas en même temps. Cet outil a un gros potentiel et j’ai l’intention de l’intégrer de plus en plus dans le futur.


WeTransfer: un moyen simple d’envoyer un fichier via un lien de téléchargement

  • Courriel de confirmation de réception
  • 2 Gig maximum

WeTransfer s’avère à la fois fiable, rapide, direct. Lorsque l’expéditeur envoie le fichier à l’applications, elle prend charge de plusieurs tâches en une seule, ce qui simplifie grandement le processus d’échange entre les utilisateurs. C’est donc plus rapide, mieux et même moins cher! Oui c’est possible.

  • téléchargement du fichier sur le serveur de WeTransfer
  • envoi d’un courriel au destinataire avec message de l’expéditeur
  • le destinataire accède au lien de téléchargement
  • gestion du processus de téléchargement simplifié pour le destinataire
  • confirmation par courriel du téléchargement automatiquement à l’expéditeur à la fin de l’opération


Google Docs/Drive

  • partage et modification de plusieurs types de fichiers et configuration multi-utilisateurs

Lors de l’organisation d’une session d’enregistrement avec plusieurs preneurs de son, nous pouvons mettre en place un dossier partagé dans lequel nous consignons les informations importantes concernant la session d’enregistrement, telles que l’emplacement, les images, les cartes, les sons, les vidéos ou les activités planifiées, ainsi que la liste des équipements nécessaires. Ces fichiers sont modifiables et accessibles par les membres de l’équipe de n’importe où et à tout moment. Ces informations prises sur le terrain serviront à la gestion des métadonnées par la suite. Nous nous sommes heurtés à quelques reprises aux limites de taille des documents et feuilles de calcul de Google Drive ce qui nous a contraints à fractionner nos documents.


Google Apps au bout des doigts

Il y a plusieurs façons de partager des photos, des calendriers, des contacts, des sons, des fichiers et des documents en utilisant une application Google. Que ce soit pour la recherche, la planification, la traduction, la discussion, l’échange, le partage de même que les alertes web, Google propose plusieurs ressources de choix qui améliorent plusieurs facettes de l’organisation du travail.


Vimeo: partage public et privé de vidéos

  • Pré-visualisation et partage simple et facile de vidéos


Conversations Skype avec interurbains gratuits

  • Possibilité pour l’enregistrement de la post synchronisation et autres communications entre collaborateurs.

Je me souviens d’une conversation avec un réalisateur de film qui modifie, dans la salle de montage, une coupe du montage image tout en regardant, au moyen de Skype, l’écran du studio de mixage avec le son du mix final.


Soundcloud, une plateforme audio pour partager des sons qui sert aussi d’interface d’écoute

Des sons sur Souncloud peuvent s’intégrer à des sites web comme je le fais avec les démos de mes collections d’effets sonores, voici mon profil Soundcloud.


Evernote, un catalogue de calepins de notes compatibles avec plusieurs types de fichiers

  • toutes sortes de type de fichiers, y compris bien sûr des sons et des images.
  • Bibliothèque d’information
  • Possibilité de partager des carnets de notes avec d’autres utilisateurs avec compte Premium

Evernote propose plusieurs méthodes pour créer des notes. Il est possible d’écrire, enregistrer, photographier, d’envoyer un courriel et même d’utiliser le web clipper à partir d’un fureteur. Il intègre aussi les fonctions de localisation GPS aux notes. En plus d’offrir la plupart des fonctions de prises de notes, l’application mobile, si elle est branchée à Internet, me donne un accès à l’ensemble de la banque de notes, une source précieuse d’information au bout des doigts!


Feedly, un aggrégateur RSS pour rester informer sur une sélection de nouvelles

L’utilisation des flux RSS me permet de rester informé sans avoir à rechercher longuement sur des sujets qui m’intéresse car je reçois automatiquement les nouvelles publications des sites auxquels je suis abonné. Feedly possède également une interface utilisateur agréable qui s’intègre bien avec les téléphones et autres appareils branchés sur Internet.


D’autres solutions offrent des services similaires qui répondent bien à vos besoins, aidez-moi à enrichir cette liste en apportant vos propres suggestions. Pour atteindre l’objectif de se trouver collectivement des outils performants, il est primordial de les mettre à l’essai et de les inclure dans notre dynamique de travail sur une base régulière. Ce n’est qu’une fois que nous serons un plus grand nombre à les utiliser que nous pourrons être en mesure d’en bénéficier davantage.

Enregistrement sonore lors du tournage du film Louis Cyr

lundi, septembre 9th, 2013

Dans la mesure du possible, Il est avantageux d’être impliqué tôt dans le processus de production de tout projet à sonoriser. Un exemple récent est le film Louis Cyr. Revendiquant le titre d’homme le plus fort du monde, Louis cyr se promène dans différents lieux publics pour étaler ses prouesses. Plusieurs scènes de spectacle avec foule sont organisées au tournage le montrant en action avec la foule qui réagit particulièrement à ses prouesses. Nous avons contribué, mon assistant concepteur sonore Paul Col et moi, à hauteur de 6 jours de tournage en tant que deuxième équipe à la prise de son, pour nous concentrer particulièrement sur les sons de réactions de foule. Ces journées furent des plus enrichissantes pour nous à plusieurs niveaux. En voici un compte rendu.

C’était d’abord une occasion de rencontrer Simon Poudrette et Norman Bernard, respectivement preneur de son et perchiste. Très hospitaliers, ils ont facilité notre intégration parmi l’équipe. Ils ont pris plaisir à nous inculquer des meilleurs habitudes de travail de prise de son. C’est aussi un bon moment pour moi de récolter diverses informations sur la prise de son et ses particularités ce qui aura pour effet de maximiser son utilisation future. Même s’il apparaît comme une évidence que les preneurs de sons du tournage et les concepteurs sonores se rencontrent pour avoir une discussion créative autour du scénario, des situations de tournage à venir, des possibilités d’enregistrements additionnels et des difficultés appréhendées, il y a malheureusement trop souvent plusieurs contraintes qui empêchent cela d’arriver. Je mets mon énergie pour favoriser les rapprochements, cette fois avec succès!

Continuer la lecture pour entendre des comparatifs de microphones stéréophoniques!

Lire la suite →

ENREGISTREMENT STÉRÉO M/S, DE LA PRISE DE SON, AU MONTAGE SONORE JUSQU’AU MIXAGE.

vendredi, octobre 19th, 2012

Bien que les premières théories et pratiques au sujet de l’enregistrement stéréophonique de type M/S aient plus de cinquante ans, plusieurs personnes sont toujours réticentes quant à leur utilisation régulière en production ou en postproduction, lors du montage sonore et du mixage sonore. Les raffinements des logiciels de traitement en postproduction et les améliorations de la capacité DSP des ordinateurs et des programmes favorisent davantage une intégration plus enrichissante de ce type d’enregistrement dans nos chaînes de production sonore.

Développé par Alan Blumlein, l’enregistrement M/S consiste en une prise de son stéréophonique coïncidente, partant d’un point fixe. Il procure une image stéréophonique naturelle qui peut être ajustée après l’enregistrement. Plusieurs plug-ins sont maintenant offerts, ils modifient la sonorité des sons dans l’espace. Les plus répandus sont ceux de la compagnie Waves, le plug-in S1 (stereo imager) et le décodeur M/S (MS Matrix). Les techniques d’enregistrement Ambisonic, popularisé par les microphones Soundfield et plus récemment le Double M/S, proposé par Schoeps découlent des mêmes bases théoriques mathématiques de la sphère.

Une constatation reconnue au sujet du M/S est sa polyvalence et sa simplicité de captation. Il peut très bien être utilisé en monophonique comme microphone cardioïde (M) pointé vers la source. On obtient ainsi un centre franc et direct. Au tournage, il sert de perche principale ou secondaire, alors qu’en son libre, il convient aussi bien pour enregistrer des effets sonores, des voix, des ambiances ou même de la musique, selon la situation. Pour l’enregistrement d’ambiances, il donnera une stéréophonie naturelle. La proximité entre les deux micros utilisés prévient les problèmes de phase causés à l’enregistrement par l’espacement et l’angle entre les micros. On constate une séparation stéréophonique moins importante si on le compare à d’autres méthodes d’enregistrement stéréophonique, tel le AB ou ORTF.

L’ajout d’un couple M/S au tournage peut servir de deuxième perche pour l’action et aussi pour l’ambiance de l’action. On se servira des prises non utilisées au montage pour grossir la foule.

Placé à distance de l’action principale (pour ne pas entendre les acteurs), il permet aussi d’enregistrer en même temps que les sons du tournage une banque de sons d’ambiance qui servira à la postproduction du projet, j’ai pu bénéficier de cet atout récemment , plus de détails sur ma fiche du film Rebelle.

Lire la suite →

Invité au Festival International du Film NexT à Bucarest en tant que concepteur sonore

mercredi, mai 9th, 2012

La vie réserve des surprises:

Un court-métrage de Serge Marcotte, The Greens , dont j’ai fait la conception sonore il y a deux ans, a été sélectionné pour un Festival de films en Roumanie (Bucarest, avril 2012).  Ce festival se différencie des autres en cela qu’il accueille aussi bien les réalisateurs que les concepteurs sonores.  Sur la trentaine de films  en compétition, environ la moitié était représenté par le réalisateur ou leur concepteur sonore ou les deux. Projections, rencontres, séminaires avec thématique, repas de groupe étaient aux rendez-vous. Échanges culturels garantis!

Mais d’où vient cette invitation au concepteur sonore?

C’est en hommage à un duo de jeunes réalisateur-concepteur sonore roumains, qui ont dramatiquement péris ensemble dans un accident d’automobile, que la « Next Cultural Society » a crée le Festival International du Film Next.  La démarche créative d’Andre Toncu, le concepteur sonore du duo roumain, sert aujourd’hui d’inspiration aux nouvelles générations de cinéastes, un souhait qu’il avait formulé de son vivant. Quel exemple convaincant de l’importance que peut prendre le son dans le processus filmique.  J’aimerais bien ne plus avoir à convaincre quiconque de cela.

Lire la suite →

Échos du web 2: Conception sonore, défis techniques, … innovations

mardi, mars 20th, 2012

Il m’est encore difficile de concilier mes activités premières de conception sonore avec celles qui ont trait à la composition et à la mise à jour du site.  Le film Rebelle aura entre autre retardé cette dernière mise à jour.  Je remédie à ce silence avec une séries d’articles qui mèneront plus tard à des nouvelles collections de sons!  Restez branchés!

En attendant, voici mes échos du web.

Steve Papagiannis, superviseur sonore de la région de Los Angeles, a démarré son blogue Stavrosound depuis plus de six mois; il est rempli d’explications détaillées au sujet du montage des dialogues et sons synchros.  Il comporte des détails sur le traitement de sons parasites.  Surprenez-vous.  Aller voir aussi ceci.  Très cool!

Lire la suite →

Échos du Web 1: réponse impulsionnelle, fonctions exhaustives de navigation du Pro Tools et méthodes

mercredi, novembre 9th, 2011

l’Internet joue un rôle très important dans mon processus créatif, technique et d’épanouissement personnel. C’est aussi une grande source de motivation, en particulier depuis que j’ai  découvert les blogs sur la conception sonore et les sonothèques d’effets sonores indépendantes (Independent SFX Libraries) et leurs créateurs.  Au cours de la dernière année, j’ai peaufiné mes techniques en utilisant les flux RSS afin de centraliser l’information au quotidien dans un agrégateur. Collecter, marquer, sauvegarder pour consultation ultérieure, gérer le flux constant de nouvelles spécialisées qui entrent automatiquement dans mon ordinateur sans chercher. Le résultat est le suivant: Je découvre chaque semaine de nouveaux sites, entre autres, blogs, boutiques d’effets sonores, nouveaux produits, opinions, tutoriels, bugs sur un large éventail de sujets… Le contenu est toujours accessible et contribue à ma réflexion et à mon apprentissage sur le son.  Je débute aujourd’hui  une catégorie de post que j’appellerai Échos du Web, un moyen de partager du contenu pertinent, généralement autour du son.   Celui-ci est techniquement plus orienté vers la réponse impulsionnelle, fonctions exhaustives de navigation du Pro Tools, Metadata et conformes sonores!  Malheureusement, ils ne sont qu’en anglais, ça ne sera certainement pas toujours le cas, mais bon, je voulais vous prévenir.

1. Tiré de Designing Sounds la semaine dernière, et aussi bougie d’allumage de ce post, provient de l’équipe son d’ArenaNet, avec leur projet d’enregistrements variés dans une centrale nucléaire inachevé, Wow! Que les tunnels et les murs… Imaginez le son. Je suis très impressionné! Cette vidéo de présentation est  instructive pour nos oreilles comme un document authentique pour des constructions futures.   J’ai hâte d’en savoir plus sur ce projet. Impulse Response en cours…

Ce post de Ian Palmer’s Post-Production Sound Blog parle de la réalité du travail à la maison. La technologie nous procure des solutions pour travailler à distance ce qui donne de la flexibilité pour répondre aux besoins.  Ian commence aussi ses Collections d’effets sonores, voici le lien.

Il y a autant de manière d’opérer le Pro Tools qu’il y a d’utilisateurs. Passer de PT8 à PT10 en moins de deux ans nous oblige à assimiler les multiples nouveautés, un bouleversement dans nos méthodes de travail, de navigation et d’échange de fichiers.  Ce site web proposent des vidéos d’apprentissage pour utilisateurs chevronnés du PT. Souhaitons que leur Bootcamp continue avec PT10!  Voici Brent Heber qui élabore sur des méthodes de navigation dans la fenêtre principale de montage, une grande partie du temps se passe là.

fonctions de Nudge:

Editing Bootcamp 4 – Advanced nudging from Brent Heber on Vimeo.

Fonctions de montage et d’écoute:

Editing Bootcamp 3 – editing and auditioning from Brent Heber on Vimeo.

Fonctions de sélections et de Tab:

Editing Bootcamp 2 – tabbing and selecting from Brent Heber on Vimeo.

Avez-vous déjà vu une démonstration éloquente de l’Effet McGurk? Ce post de The Sonic Spread traîte de cet effet mystérieux. Ça semble aussi important que l’effet phi pour le cinéma.  Est-ce que notre cerveau a le même réflexe avec les sons d’ambiances et les effets sonores?

Un vidéo traitant de la conformation de source à l’interne dans le PT.  J’ai hâte d’essayer ça.

Ce post de Tim Prebble sur son blog The Music of Sound me fut très instructif dans la conception de mes premières  Collections d’effets sonores. Le Metadata enregistré à même le fichier wav est un outil indispensable pour plus de précision et d’efficacité dans la recherche de conception sonore. C’est une excellente valeur ajoutée au son. Le Metadata est un sujet en soi, il méritera un post dédié.

Continuez de suivre mes Échos du Web en vous abonnant au flus RSS ici ou à l’infolettre.