À ce jour, ce film est un moment spécial pour moi. Elza Kephart est venue me voir avec son film d’horreur de zombies qu’elle a auto-financé avec la générosité de ses participants et de son entourage. De plus, le film portait un défi supplémentaire, il avait été tourné sans son.  Cela a été une belle occasion de faire tout à partir de zéro et de ne pas avoir à travailler avec le son d’origine souvent bruyant et inégal. Il a été entièrement doublé.

Un concept original de son pour le film était de garder la postsynchronisation montée grossièrement avec peu de traitement dialogue, comme la réverbération et égalisation, de sorte que le film sonne comme une mauvaise traduction, chose que j’évite normalement. En tant que spectateur, vous savez toujours que vous regardez un film.  L’esthétique sonore tient compte des contraintes budgétaires de la production!

L’hôpital a présenté de nombreuses possibilités sonores avec des vibrations, des grondements, des bourdonnements, des buzzs et des longs reverbs.

C’est un excellent film de Zombie!

Liens:

Générique:

Pays: Canada
Compagnie de production: Bastard Amber Productions
Année: 2003
Réalisateur: Elza Kephart
Producteur: Elza Kephart, Patricia Gomez
Musicien: N.A.
Superviseur de montage sonore: Martin Pinsonnault
Concepteur sonore: Martin Pinsonnault
Monteur effet sonore: Anton Fischlin
Preneur de son: N.D.
Monteur dialogue: N.D.
Bruiteur: Tchae Measroch
Preneur de son bruitage: N.D.
Preneur de son postsynchronisation: N.D.
Superviseur de postsynchronisation: N.D.
Mixeur: Martin Pinsonnault