Pour ce film, le son promettait d’être à l’avant-scène. Le tout commence sur une compétition de vélos de montagne aux États-Unis.  Pendant les courses, les vélos sont de vrais jets. On se transporte ensuite aux centre-ville de Montréal, dans le monde des messagers à vélo.  Le vélo est un personnage dans le film.  J’adore le vélo.

Manon Briand lui a donné un look percutant, jeune, urbain et très dynamique. J’ai pris le même chemin avec le son.

Des sons de centre-ville de plusieurs perspectives ont été enregistrés: jour, soir, petites et grandes places, rue piétonnes, voitures, klaxons, sirènes et autobus.

Les bruitages de vélos tendent à manquer le sonorité du roulement, de frottement de la roue sur la chaussée et l’effet de l’effort sur la mécanique. J’ajoute toujours une piste spécifique pour le vélo qui vient de mes enregistrements, en utilisant le bruitage du frottement et du grincement d’engrenages sur les gros plans principalement.

Liens:

Générique:

Pays: Canada
Compagnie de production: Max Films
Année: 1999
Réalisateur: Manon Briand
Producteur: Roger Frappier
Musicien: N.D.
Superviseur de montage sonore: Martin Pinsonnault

Marcel Pothier

Concepteur sonore: Martin Pinsonnault
Monteur effet sonore: N.D.
Preneur de son: Yvon Benoît
Monteur dialogue: Claire Pochon
Bruiteur: Jérome Décarie
Preneur de son bruitage: Jocelyn Caron
Preneur de son postsynchronisation: N.D.
Superviseur de postsynchronisation: Jacques Plante
Mixeur: Hans Peter Strobl

Louis Hone