Olivier Asselin est un réalisateur unique. Sa grande connaissance de l’art et de la culture apporte beaucoup de richesse et de poésie au film.

Le film propose un regard sur l’Europe et l’Amérique de l’après première guerre mondiale.

Le film se déroule dans les années 20 et 30, entre New York et Paris. C’est une réflexion sur l’art et le capitalisme.  Revoir le krach boursier de 1929 du point de vue d’une peintre française naïve.

Paris vit dans le passé et New York est à plein pied dans l’industrialisation et le capitalisme. Les engins à vapeur, les ambiances industrielles et rythmiques, les trains, les grincements de métal définissent NYC en terme de son alors que Paris est demeuré dans une ère pré-industrielle.

Générique:

Pays: Canada
Compagnie de production: Arrimage Production
Année: 2008
Réalisateur: Olivier Asselin
Producteur: Daniel Plante
Musicien: N.D.
Superviseur de montage sonore: Martin Pinsonnault
Concepteur sonore: Martin Pinsonnault
Monteur effet sonore: Frédéric Laurier
Preneur de son: Simon Goulet
Monteur dialogue: Jean-Philippe St-Laurent
Bruiteur: Simon Meilleur
Preneur de son bruitage: Daniel Bisson
Preneur de son postsynchronisation: N.D.
Superviseur de postsynchronisation: N.D.
Mixeur: Louis Gignac